Le Synofdes partage ses doutes sur l’impact de loi Avenir professionnel sur la mobilité professionnelle

Le Synofdes partage ses doutes sur l’impact de loi Avenir professionnel sur la mobilité professionnelle

10 décembre 2019

Interrogé par AEF dans une dépêche publiée le 20 novembre dernier, Michel Clézio – Président du Synofdes – revient sur les impacts de la loi Avenir professionnel sur la mobilité professionnelle. Il rappelle notamment qu’un des objectifs principaux de la formation doit être la mobilité.

Or plus d’un an après la réforme, celle-ci ne semble pas encore répondre à l’objectif quels que soient les dispositifs mis en place : CPF,  ProA, CPF de transition; aucun ne répond dans l’immédiat à l’enjeu de mobilité sociale attendue.

 


A lire aussi

L’actualité du Synofdes
dans votre boîte mail

Accéder aux archives
Newsletter Synofdes

Sur les réseaux


Twitter @Synofdes

Nous recrutons 🚀

Un-e Chargé-e du développement du Réseau des Membres et de l’Innovation (CDI)
➡️ http://bit.ly/3UNGF5a

Un-e Chargé-e de mission Environnement et Économie de la Formation (CDI)
➡️ http://bit.ly/3E5f4FC

Prêts à rejoindre notre sympathique équipe ? 😉

Événement 🗓️

À ne pas manquer : l'#ADOES propose une formation complète pour maîtriser la législation de la #FormPro et la conformité des process, dont les règles de prises en charge financières et les obligations qualité 📖

Pour en savoir plus ➡️ http://bit.ly/3AepJ03

Voir plus...