Le Syndicat des organismes de formation non-signataire de l’avenant sur une nouvelle revalorisation des minima 2023

Le Syndicat des organismes de formation non-signataire de l’avenant sur une nouvelle revalorisation des minima 2023

31 mai 2023

À la fin de l’année 2022, nous avions proposé pour 2023 une augmentation de 4% des minima issus de la grille négociée en mai 2022. Les organisations syndicales de salarié·es ont préféré la proposition portée par la Fédération Les Acteurs de la Compétence et le Sycfi, comportant un système de double augmentation :

  • l’une portant revalorisation des minima 2022 – non ratifiée par le Synofdes en raison de la tardiveté avec laquelle elle arrivait – applicable exclusivement aux organismes de formation adhérant aux organisations professionnelles d’employeurs signataires ;
  • l’autre portant sur les minima 2023, à laquelle le Synofdes a souscrit puisqu’elle s’inscrivait globalement dans les analyses économiques
    effectuées.

Conscients et concernés par les difficultés rencontrées par les salariés en raison de l’inflation de ces 12 derniers mois, nous nous sommes inscrits lors des négociations réouvertes au mois d’avril dans une proposition d’augmentation supplémentaire à celle d’ores et déjà signée et applicable pour 2023. Toutefois, si nous avons la volonté ferme de participer à l’attractivité de nos métiers par une revalorisation des salaires, nous avons aussi la responsabilité forte de maintenir une pression qui permet la durabilité des modèles socio-économiques des organismes de formation.

Or, les évolutions à venir auront un impact significatif et réel sur les équilibres financiers de nos adhérents, notamment au regard de la structure des rémunérations de leurs salariés. Si nous pensons nécessaire de les assumer, il n’en demeure pas moins qu’elles doivent demeurer soutenables d’autant que les dérives inflationnistes touchent aussi directement les entreprises.

C’est pourquoi, considérant les augmentations proposées par la Fédération Les Acteurs de la Compétence auxquelles s’est associé le Sycfi déraisonnables en ce qu’elles questionnent fortement ces équilibres, le Synofdes n’est pas signataire de l’avenant portant sur les minima 2023.

En tout état de cause, le Synofdes poursuit son engagement dans un dialogue social constructif, soucieux de créer des droits réels au bénéfice des salariés des entreprises de la branche. Nous prendrons toute notre part dans les chantiers structurels qui s’amorcent dans la branche et que nous appelons de longue date de nos vœux.


A lire aussi

L’actualité du Synofdes
dans votre boîte mail

Accéder aux archives
Newsletter Synofdes

Sur les réseaux


Twitter @Synofdes

Reconnaître et valoriser des métiers qui le méritent #SoutienslEducPop
Rejoignez-nous dans cette mobilisation pour un financement juste et durable de l'Éducation Populaire ! ici 👉 https://lnkd.in/e8niH3cn

⌛ En seulement 60 secondes, plongez dans la découverte de notre syndicat consacré à la formation professionnelle. Dédiée aux organismes de formation et à tous les acteurs de l'écosystème, cette capsule incarne nos valeurs et vous invite à rejoindre notre collectif.

Voir plus...